LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES

Association Nationale des Porteurs d' Emprunts Russes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LETTRE A M. SARKOZY (prochain voyage a Moscou?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karloman1
Groupe des 50 membres les plus actifs en 2009-2010
Groupe des 50 membres les plus actifs en 2009-2010


Date d'inscription : 10/11/2006
Nombre de messages : 103

MessageSujet: LETTRE A M. SARKOZY (prochain voyage a Moscou?)   12.07.07 18:46

ECRIVEZ AU PRESIDENT

(N'OUBLIEZ PAS QU'IL DOIT EN PRINCIPE SE RENDRE A MOSCOU EN SEPTEMBRE)

Bonjour!

A la suite de mon message du 28 juin ("Projet d'action future") voici ci-dessous le modèle d'une lettre ouverte au Président de la République. Nous vous demandons:

1. De l'imprimer et de la poster par courrier à l'adresse indiquée. Il est inutile de timbrer: le courrier destiné au Président est dispensé d'affranchissement. N'oubliez pas d'y porter vos noms et adresse au préalable et de la signer.

2. D'en envoyer une copie par courrier électronique, précédée du mot d'accompagnement que vous trouverez aussi ci-dessous, à tous les députés de votre département (cf., sur ce forum, la "Liste des députés XIIIe législature", puis "Liste alphabétique des députés" pour avoir leurs noms et enfin "Adresses électroniques" pour trouver leur adresse électronique). Ici encore, n'oubliez pas de porter vos noms et adresse sur le mot d'accompagnement.

3. Outre les deputes de votre departement, d'envoyer cette copie, sans mot d'accompagnement, à une sélection aussi large que possible de députés UMP; cette sélection doit systématiquement inclure M. Michel Hunault, député de Loire-Atlantique. Nous vous recommandons de porter les adresses électroniques des destinataires dans la case "Cci" ou "Bcc", ainsi chaque destinataire individuel ne verra pas la liste des autres destinataires.

Ce travail un peu fastidieux ne vous demandera pas plus de dix à quinze minutes la première fois, en procédant par copié-collé (si vous éprouvez des difficultés avec le copié-collé demandez à quelqu'un de vous montrer ce procédé extrêmement simple). Si vous gardez une copie du message envoyé aux députés de votre département et aux autres, le réexpédier une fois par semaine ne vous demandera pas plus d'une minute. Nous vous invitons vivement à le faire.

Nous vous demandons de faire part des réponses obtenues sur ce forum, qui publiera aussi bien entendu les suites éventuelles résultant de cette action.

Bien à vous,

Karloman1.

note du webmaster : si vous rencontrez des difficultés pour donner sur notre site, les réponses que vous devriez recevoir des parlementaires, vous pouvez le faire également en envoyant un message à l'adresse suivante : empruntsrusses@yahoo.fr - Merçi.

==============================================
==============================================
MODELE DE LETTRE AU PRESIDENT:

.................................
.................................
.................................
.................................

A

Monsieur le Président de la République,
Palais de l'Elysée,
55, rue du faubourg Saint-Honoré,
75008-Paris.

Le: ............................

Objet: remboursement des emprunts russes


Monsieur le Président,

Les 26 novembre 1996 et 27 mai 1997 les gouvernements russe et français signaient un mémorandum d'accord et un accord relatifs au règlement définitif des créances réciproques entre la France et la Russie antérieures au 9 mai 1945.

Les porteurs Français d'emprunts russes, spoliés depuis 1918, n'étaient pas partie à ces accords, comme l'a confirmé le Conseil d'Etat.

Le 20 novembre 1997 à l'occasion du débat sur la ratification de ces accords M. Michel Hunault, député, est intervenu au nom du RPR. Je tiens à rappeler ci-dessous certains passages de cette intervention, intégralement publiée au Journal Officiel (21.11.97).


"Le véritable enjeu dont il s'agit, au-delà des considérations d'ordre diplomatique, est de payer une dette (...)
Que l'on veuille bien se rappeler que la Russie a remboursé aux banquiers du Club de Londres la totalité de ce qui leur était du sous forme de titres amortissables sur vingt-cinq ans! Rien ne peut objectivement justifier ce traitement discriminatoire. Il aurait été souhaitable que les porteurs français d'emprunts russes bénéficient des mêmes modalités de remboursement et que ce règlement soit considéré comme un acompte.(...)
J'ajoute que la cotation de ces titres à la Bourse a été suspendue le 25 novembre 1996 à la demande du Trésor pour permettre, à la suite de l'accord, de préserver une sérénité dans le débat. Il serait temps maintenant de reprendre la cotation (...)
Nous pourrions certainement, aujourd'hui, trouver une solution acceptable pour tous (...)
La solution préconisée est, d'une part, que l'Etat français (...) permette la reprise de la cotation des titres russes (...) - et, d'autre part, que la Russie accepte de convertir le solde des emprunts russes déposés par les porteurs en de nouvelles obligations équivalentes à celles proposées aux créanciers du Club de Londres. (...)
Le but recherché doit être une indemnisation sur une base financièrement juste et juridiquement incontestable. Les accords du 26 novembre sont, tout le monde s'accorde à le dire, un élément de réponse, mais, selon nous, seulement un premier pas, réalisé par l'ancienne majorité. Il faut maintenant concrétiser cette volonté du Président de la République de réparer les erreurs du passé et se tourner vers l'avenir. Les relations franco-russes trop longtemps handicapées par cette question des emprunts, doivent trouver un nouvel élan dans un règlement juste et équilibré.
Nous approuvons donc, monsieur le secrétaire d'Etat, ces accords. Mais soyons clairs: le groupe RPR souhaite que nous allions au-delà et que vous soyez très vigilant sur leur application.
"

Dix ans après l'énonciation, au nom du RPR, de cette véritable profession de foi, et après cinq années pendant lesquelles le RPR d'abord, l'UMP ensuite, ont régné sans partage sur notre pays, force est de constater que rien, absolument rien, n'a été entrepris par le gouvernement en faveur des porteurs spoliés.

Dans une lettre de mars 2007 adressée à des porteurs spoliés vous avez rappelé que l'accord franco-russe du 27 mai 1997 "n'a pas pour autant éteint les droits de créance des ressortissants français sur le gouvernement russe".

Depuis 1918 ces droits sont pourtant intolérablement piétinés au nom des intérêts supérieurs de notre diplomatie.

Les porteurs spoliés excédés de tant de manœuvres dilatoires exigent que leurs élus et leur gouvernement les défendent enfin, pour obtenir l'application du droit, du simple droit.

Au soir du premier tour des élections présidentielles ils vous ont avec plaisir entendu évoquer ceux "auxquels on ne parle plus", cette France "qui donne beaucoup et qui ne reçoit jamais rien, qui est exaspérée"; après votre élection ils vous entendirent vous imposer les exigences "de respecter la parole donnée, de tenir les engagements (...), exigence de résultat (...), de justice, parce que depuis bien longtemps autant de Français n'ont pas éprouvé un sentiment aussi fort d'injustice, ni le sentiment que les sacrifices n'étaient pas équitablement repartis, ni que les droits n'étaient pas égaux pour tous."

L'UMP héritière directe du RPR a des comptes à rendre aux porteurs spoliés au titre de la profession de foi exprimée par M. Hunault en contrepartie du vote RPR favorable à la ratification des accords.

Les porteurs exigent de leur gouvernement à majorité UMP et de leurs élus UMP qu'ils agissent enfin conformément à la position exprimée au nom du RPR le 20 novembre 1997:
• Ils exigent que les élus UMP obtiennent immédiatement du gouvernement les mesures qui permettront la reprise de la cotation des emprunts russes à la Bourse, comme le demandait M. Hunault.
Mais par dessus tout ils exigent que le gouvernement, de majorité UMP, présente sur le champ au gouvernement russe une position inspirée de celle exprimée par le RPR sur le remboursement de ces emprunts, qui est la seule position respectueuse du droit.

Si le gouvernement éprouvait des réticences à le faire pour des raisons diplomatiques - c'est-à-dire des raisons qui touchent au bien commun de tous les Français - alors c'est la communauté de tous les Français qui, ayant profité des avantages diplomatiques tirés du silence du gouvernement, devrait dédommager les porteurs spoliés du fait que la défense de leurs intérêts est passée sous silence au profit de la communauté. Dans ce cas ce serait au Trésor Public d'agir en conséquence.

A l'heure ou les descendants des victimes de la brutalité nazie, les derniers Harkis, et d'autres catégories de victimes d'injustices flagrantes, se voient enfin indemnisés, les porteurs Français d'emprunts russes, victimes de la plus importante spoliation de l'histoire, confiants dans le respect que vous apporterez aux engagements exprimés lors de votre élection, vous demandent solennellement d'intervenir avec la plus grande vigueur auprès des autorités russes afin que le droit, rien d'autre que le simple droit, soit enfin respecté.

Avec 316.000 autres porteurs Français d'emprunts russes spoliés et leurs familles je compte sur le respect des engagements pris par le RPR dont l'UMP est l'héritière directe; je vous demande de presenter ce point de vue avec la plus grande fermete lors de votre prochain voyage a Moscou, et d'accorder une audience à M. Pierre de PONTBRIAND, Président de l'Association Française des Porteurs d'Emprunts Russes, bien connue des porteurs.

Vous remerciant par avance de votre réponse et des suites favorables que vous accorderez à ces demandes légitimes je vous prie de croire, monsieur le Président, à l'assurance de ma haute considération.

Signature:...................


==============================================
==============================================
MODELE DE MOT D'ACCOMPAGNEMENT AUX DEPUTES


(Madame), (Monsieur) le Député,

Vous trouverez ci-dessous la copie d'une lettre que j'adresse au Président de la République dans laquelle je lui demande que notre gouvernement prenne enfin la défense des 316000 porteurs français d'emprunts russes conformément a la position exprimée en 1997 par M. Michel Hunault au nom du RPR devant la représentation nationale.

Electeur de votre département je vous demande d'apporter votre soutien à toutes les initiatives visant à réparer, par l'application du droit, rien d'autre que le simple droit, la spoliation dont les porteurs sont victimes depuis bientôt 100 ans et vous prie de me faire part de votre position d'élu sur ce sujet.

Je vous en remercie par avance et vous prie de croire à l'assurance de ma considération distinguée.

Signe:
..................
Adresse:
.................
.................
.................


Dernière édition par le 05.08.07 21:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
FIG333
Groupe des 50 membres les plus actifs en 2009-2010
Groupe des 50 membres les plus actifs en 2009-2010


Date d'inscription : 21/11/2006
Nombre de messages : 80

MessageSujet: Adresse électronique du Président de la République:   19.07.07 11:39

Adresse électronique du Président de la République:



http://www.elysee.fr/ecrire/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Pipaix



Date d'inscription : 20/04/2007
Nombre de messages : 12

MessageSujet: Retombées russes(et françaises) aprés le voyage de N.SARKOZY   16.10.07 14:30

La presse russe met Sarkozy en boite : http://www.liberation.fr/actualite/instantanes/histoiredujour/283981.FR.php
Journal LIBERATION jeudi 11 octobre 2007
Nicolas Sarkozy était-il bien réveillé hier matin pour avoir aperçu la Place Rouge de son hôtel, alors que l’hôtel dans lequel il avait dormi ne s’y trouvait pas ? Du coup, le président français s’est attiré les moqueries de la presse russe jeudi au lendemain de sa première visite officielle à Moscou, qui n’a débouché sur aucun résultat concret, notent plusieurs journaux.
«Sarkozy s’est réveillé et a vu la Place Rouge», ironise le journal Gazeta comme quasiment l’ensemble de la presse, le président français s’étant félicité devant Vladimir Poutine de s’être réveillé sur la Place Rouge, alors que l’hôtel dans lequel il avait dormi ne s’y trouvait pas.
«Cela fait très longtemps que j’avais envie de venir ici. Se réveiller sur la Place Rouge, ce n’est pas rien pour moi», avait déclaré Sarkozy en arrivant au Kremlin.
«On a commencé à se demander où le président Sarkozy avait bien pu se réveiller pour voir alors la Place Rouge», se moque même le journal d’opposition Kommersant, rappelant que l’hôtel National, où logeait Sarkozy, est certes proche de la Place Rouge mais que celle-ci n’est pas visible de ses fenêtres. «On peut voir la Place Rouge depuis la fenêtre du Mausolée (de Lénine, au milieu de la place). Mais le Mausolée n’a pas de fenêtre»
Inhabituellement féroce, la presse russe s’attache essentiellement à des détails comme les mimiques du président français, le fait qu’il ait tutoyé Poutine ou qu’il porte des chaussures à talonnettes. Elle note cependant aussi le pragmatisme de Sarkozy, soucieux de montrer que «l’amitié» franco-russe ne s’est pas arrêtée avec le départ de Jacques Chirac, son prédécesseur à l’Elysée, qui était un allié du président Poutine en Europe.
«Le Kremlin et la vision de la Place Rouge lui ayant donné des ailes, Sarkozy a parlé lors de la conférence de presse du souhait des investisseurs français d’entrer dans le capital de Gazprom», le géant gazier russe, poursuit Nezavissimaïa Gazeta, titrant: «Rêves et fantaisies de Nicolas Sarkozy».
Les déclarations du président Sarkozy sur Gazprom «constituent la principale sensation de la visite», écrit le quotidien économique RBK Daily, avant d’ajouter que «l’entrée du capital français dans le secteur énergétique russe n’est pas pour demain». «Les négociations à Moscou entre les présidents russe et français ont montré que les relations entre ces pays vont se construire sur des bases pragmatiques», écrit le journal des affaires Vedomosti.
«Il n’y a eu aucun résultat», note-il cependant, évoquant l’absence d’annonces concrètes, sur l’Iran, le Kosovo ou la coopération économique. Le journal Izvestia, ouvertement pro-pouvoir, se moque pour sa part des «avances» du président Sarkozy à son homologue russe, et relève la froideur de ce dernier.
----------------------------
Réactions des lecteurs :
Mkv (soupir)...
A force de bouger dans tous les sens M. Sarkozy ne s'est même plus où il est!... Vendredi 12 Octobre 2007 - 15:55
bruno SARKO le demago
...comme le caviar ...en boite.... Vendredi 12 Octobre 2007 - 13:57
voile presse russe
Visite inutile , coup d'épée dans l'eau - ou coup de vodka? Quand on prend le risque - politique , médiatique , économique , humain - d'aller voir quelqu'un de l' accabit de Poutine, on évite de... Vendredi 12 Octobre 2007 - 11:14
Douce France Pas si stupide ?
Les russes ont acheté 5% du capital d' EADS Gazprom réclame l'ouverture à la concurrence de la distribution de gaz en France. Je pense qu'il faut voir dans cette proposition bien autre chose qu'u... Vendredi 12 Octobre 2007 - 09:55
homeria realisme
il faut avoir gardé toute sa lucidité pour se rendre compte que ce mec est un ventre mou. il va etre croqué tout cru par les Chinois et les Russes qui ont l habitude des sombres dédales du pouvoir... Vendredi 12 Octobre 2007 - 08:32
Bark_Vador Ainsi font, font, font...
Une marionnette est une marionnette mais, parfois, elle peut devenir sanglante, George Bush en témoigne. Il ne faut pas tourner Nicolas Sarkozy en dérision, ceux qui tirent ses ficelles sont dangere... Jeudi 11 Octobre 2007 - 23:45
chloé Loupé
Il fallait emmener Mireille Mathieu et Clavier, les Russes les adorent....
be_io A pierre
facile de se défausser quand les difficultés commencent... Poutine a beaucoup plus d'influence, et notre Guide Suprême a l'élégance d'un vendeur de voitures d'occasions... pipo pseudo amical -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LETTRE A M. SARKOZY (prochain voyage a Moscou?)   Aujourd'hui à 6:58

Revenir en haut Aller en bas
 
LETTRE A M. SARKOZY (prochain voyage a Moscou?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Statut Agent de voyage
» Voyage insolite: Budapest-Chisinau (Moldavie) en Yak Triréacteur
» La lettre mensuelle de Sprott Asset Management
» Isabelle, courtier en voyage, voici ma présentation
» lettre de demission de main a main ou par recommander????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES  :: La Voix des Emprunts Russes - Association Loi de 1901 - La Voix des Emprunts Russes :: SECTION III - Informations générales ................................................cliquez ICI-
Sauter vers: