LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES

Association Nationale des Porteurs d' Emprunts Russes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moody's reconnait avoir commit des erreurs de notation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RogeR
Président


Date d'inscription : 09/11/2006
Nombre de messages : 418

MessageSujet: Moody's reconnait avoir commit des erreurs de notation   22.05.08 11:37

L'agence américaine d'évaluation financière Moody's avoue avoir commis des erreurs, notamment informatiques ( il a bon dos l'ordinateur ...... )
http://www.latribune.fr/info/Des-erreurs-informatiques-ont-conduit-Moody-s-a-sur-noter-des-produits-financiers-complexes-~-ID566767D873F2E5FDC125745000185DAE

Un sénateur américain réclame des sanctions contre Moody's
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=5523906
Le sénateur Charles Schumer :
Revenir en haut Aller en bas
Karloman1
Groupe des 50 membres les plus actifs en 2009-2010
Groupe des 50 membres les plus actifs en 2009-2010


Date d'inscription : 10/11/2006
Nombre de messages : 103

MessageSujet: Re: Moody's reconnait avoir commit des erreurs de notation   27.05.08 13:47

Pour information, article publie dans la Tribune d'aujourd'hui.

Visitez egalement le site du Comite Europeen des Regulateurs de Valeurs Mobilieres (CERVM, en Anglais CESR) en suivant le lien ci-dessous:

http://www.cesr-eu.org/popup_responses.php?id=4098

Bien a vous,

K1.
-------------------------------------------------------------------------------
Bourse / L'actualité Bourse
La Tribune.fr - 27/05/08 à 12:05 - 363 mots

agence de notation

Le gendarme boursier américain va enquêter sur les erreurs de Moody's


Au coeur des critiques depuis l'éclatement de la crise du subprime, les agences de notation sont maintenant dans le collimateur de l'autorité des marchés boursiers américains, la SEC. Celle-ci a annoncé qu'elle allait enquêter sur les erreurs de notation perpétrées par l'agence Moody's et a également demandé des explications à Fitch et à Standard and Poor's.

En pleine crise financière, les agences de notation sont au coeur des critiques. Après les révélations mercredi dernier de graves erreurs de notation au sein de l'agence Moody's, le gendarme boursier américain, la Securities & Exchange Commission (SEC), a donc commencé à enquêter.

Le président de la SEC, Christopher Cox, a ainsi annoncé lundi soir examiner le dossier d'éventuelles erreurs informatiques au sein de l'agence de notation Moody's.

Selon des informations du Financial Times la semaine dernière, une erreur de codage au sein de l'agence aurait abouti à des notes indues accordées par Moody's à des produits dérivés de crédit. Des produits complexes connus sous l'appellation de "Constant Proportion Debt Obligations" (CPDO) ont ainsi pu obtenir par erreur de la part de l'agence américaine la note maximale "AAA".

Moody's a déclaré avoir noté 44 tranches européennes de CPDO totalisant environ quatre milliards de dollars (2,53 milliards d'euros). Il a ajouté avoir engagé le cabinet d'avocats Sullivan & Cromwell pour enquêter sur les sources d'une erreur de codage dans un modèle informatique, qui a abouti à noter ces produits quatre crans plus haut que de raison.

Mais le gendarme boursier a également envoyé des lettres aux autres agences de notation américaines Fitch et Standard and Poor's afin d'examiner leur méthodologie. La SEC leur a également demandé de fournir des explications sur la politique et les procédures concernant d'éventuelles erreurs dans la notation de produits financiers. Les agences sont même appelées à déclarer toute erreur enregistrée ces quatre dernières années.

Au final, Christopher Cox a annoncé que "le 11 juin, la SEC va officiellement proposer de nouvelles règles concernant les agences de notation".
Revenir en haut Aller en bas
RogeR
Président


Date d'inscription : 09/11/2006
Nombre de messages : 418

MessageSujet: L'AFPER assigne les agences de notation en justice en 2001   19.07.08 20:01

L'Association française des porteurs d'emprunts russes a décidé d'assigner en justice les agences de notation Moody's et Standard & Poor's. Elle estime que celles-ci leur ont causé un grave préjudice en permettant le retour de la Russie sur le marché des capitaux.
L'Association française des porteurs d'emprunts russes met en cause les agences de notation financière
-------------------------------------------------------
L'Association française des porteurs d'emprunts russes (Afper) ne désarme pas. Mécontente du contenu des accords bilatéraux conclus en 1996 et 1997 entre Paris et Moscou, qui a limité à 400 millions de dollars ((462,96 millions d'euros) le montant prévu pour l'indemnisation définitive des dettes russes, cette association, qui revendique 15.000 membres, multiplie depuis cinq ans les actions en justice pour tenter d'obtenir une réparation plus importante. Cette fois, ce sont les grandes agences de notation qu'elle a prises dans sa ligne de mire. Hier, elle a ainsi annoncé qu'elle assignait Moody's et Standard & Poor's devant le tribunal de grande instance de Paris, leur réclamant 17,85 milliards de francs (soit 2,72 milliards d'euros) à titre de dommages et intérêts.
« Défaillance de la Russie »
L'Afper estime que les agences ont causé aux porteurs d'emprunts russes un important préjudice en permettant à la Russie de revenir dans des conditions acceptables sur le marché des capitaux en novembre 1996. Pour l'établissement de leurs notes, explique le président de l'Afper, Pierre de Pontbriand, les agences n'ont pas pris en compte la défaillance de la Russie sur le remboursement des 48 emprunts d'Etat ou garantis qu'elle a émis en France entre 1822 et 1914 et que le gouvernement bolchévique a refusé de reconnaître après 1917. En l'espèce, les agences auraient donc failli à leur obligation de moyen qui leur impose de fournir des renseignements exacts, complets et fiables. « Elles avaient pourtant à leur disposition des références extrêmement sûres et précises », poursuit l'avocat de l'Afper, Me Francis Baillet. De fait, la créance des porteurs d'emprunts russes était connue, certaine et chiffrée à 220 milliards de francs en capital, sans compter les intérêts, tout comme était connue l'existence du contentieux qui oppose ces mêmes porteurs à la Russie depuis plus de quatre-vingts ans. Ce que l'Afper n'a d'ailleurs pas manqué de rappeler à l'époque aux agences de notation.
Pour l'association, la conclusion est donc sans ambiguïté : si Moody's et Standard & Poor's avaient pris en compte la dette de la Russie à l'égard des porteurs français, Moscou n'aurait pas pu émettre en novembre 1996 un emprunt obligataire de 1 milliard de dollars, suivi d'un autre de 2,5 milliards de dollars en juin 1998. L'Afper estime donc que ces sommes devraient logiquement s'imputer sur la dette détenue par ses adhérents. C'est tout le sens des 17,85 milliards de francs que l'association réclame aujourd'hui aux deux agences de notation, se réservant la possibilité d'assigner également Fitch IBCA par la suite.
------------------------------------
Les Echos 19 Juin 2001 • par PHILIPPE GUILLAUME
Revenir en haut Aller en bas
trebor



Date d'inscription : 30/06/2008
Nombre de messages : 6

MessageSujet: Re: Moody's reconnait avoir commit des erreurs de notation   23.07.08 12:54

LA RUSSIE TOUJOURS CHOUCHOU DES AGENCES DE NOTATIONS ???

Le re Économie
lèvement de la note de crédit de la Russie améliorera celles de sociétés (Koudrine)
18:49 | 21/ 07/ 2008



MOSCOU, 21 juillet - RIA Novosti. Le récent relèvement de la note nationale russe sur les emprunts en devises étrangères par l'agence de notation internationale Moody's permettra de relever celles des sociétés russes, a estimé lundi le vice-premier ministre et ministre des Finances Alexeï Koudrine.

"Ce relèvement permettra aux sociétés privées d'améliorer leurs notes", a estimé le ministre, ajoutant que cela rendrait le monde des affaires russe plus attrayant sur les marchés internationaux.

La semaine dernière, l'agence de notation internationale Moody's a relevé la perspective des titres publics russes et le "plafond" de la note nationale de la Russie sur les emprunts en devises étrangères, de Baa1 à Baa2. L'agence explique cette révision par la situation favorable autour des dettes russes et la continuité dont fait état la politique du nouveau président Medvedev.

Selon M. Koudrine, la Russie est désormais à sept pas de la note supérieure, ayant déjà franchi, ces neuf dernières années, neuf étapes similaires.

Après le relèvement du "plafond" national, Moody's a également relevé à Baa1 la note à long terme des dépôts en devises de dix banques russes, dont celles du groupe VTB, Deltacredit, RSHB, Sberbank, VEB, GPB, Banque de Moscou et Raiffeisen.



envoyez par e-mail retour à la page d'accueil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moody's reconnait avoir commit des erreurs de notation   Aujourd'hui à 4:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Moody's reconnait avoir commit des erreurs de notation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» obliger d'avoir le dea pour avoir les agréments
» heureuse de vous avoir rejoins!
» Bon plan pour avoir un kdo gratuit par mois
» Petite philosophie de nos erreurs quotidiennes : Comment nous trompons-nous ?
» boolga : Heureuse d'avoir trouvée ce forum!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES  :: La Voix des Emprunts Russes - Association Loi de 1901 - La Voix des Emprunts Russes :: SECTION VI - Les avoirs russes bloqués en FRANCE en Belgique et en AUTRICHE ..................................cliquez ICI-
Sauter vers: