LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES

Association Nationale des Porteurs d' Emprunts Russes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les porteurs d'emprunts russes espérent un réglement imminent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RogeR
Président
avatar

Date d'inscription : 09/11/2006
Nombre de messages : 418

MessageSujet: Les porteurs d'emprunts russes espérent un réglement imminent   25.07.08 18:46

Les Echos 26 Novembre 1996 •
L'arrivée aujourd'hui à Paris du Premier ministre russe, Viktor Tchernomyrdine, a relancé les espoirs d'un remboursement imminent des emprunts russes émis avant la révolution.
Après 80 ans d'attente, l'histoire se serait­elle brusquement accélérée pour les porteurs de titres d'emprunts russes ? Toujours est­il que ces derniers ont rarement paru aussi confiants sur le remboursement imminent de leur créance. Ils espèrent une avancée décisive du dossier à l'occasion de la visite, aujourd'hui à Paris, du Premier ministre russe, Viktor Tchernomyrdine, qui doit être reçu par le président de la République dans le cadre de la Commission mixte franco-russe. A tel point que la Société des Bourses françaises (SBF) a dû suspendre jusqu'à nouvel avis la cotation des titres russes encore cotés à la Bourse de Paris pour couper court aux rumeurs. On dénombre aujourd'hui un peu plus de 70 emprunts inscrits à la cote parisienne, dont la cotation est pour le moins épisodique. Pour certains emprunts, moins d'une dizaine de titres sont échangés par an.
De fait, la question semble avoir pris une tournure nouvelle. Hier, le ministre de l'Economie et des Finances, Jean Arthuis, et le ministre des Affaires étrangères, Hervé de Charette, ont reçu à Bercy les associations représentatives des porteurs d'emprunts russes. Dans la soirée, Bercy confirmait que « des discussions avaient lieu en ce moment entre les gouvernements français et russe et que l'on en saurait un peu plus ce soir, après la rencontre entre Alain Juppé et Viktor Tchernomyrdine ».

Selon certains, une somme forfaitaire d'indemnisation par titre aurait été avancée au cours de la réunion avec les associations de porteurs de titres russes. La France compterait encore 400.000 porteurs de titres, le montant unitaire moyen de la créance étant estimé aujourd'hui à 9.800 francs sur la base de 500 francs or en 1914. En prenant en compte le calcul des intérêts courus depuis près de 80 ans, cette somme pourrait dépasser les 30.000 francs par titre. « Les porteurs de titres ont raison de considérer que la venue de Viktor Tchernomyrdine est une étape décisive sur la voie du remboursement des emprunts russes », a déclaré François Bayle, le porte-parole du GNDPTR (Groupement national de défense des porteurs de titres russes). « La question est à l'ordre du jour de la visite en France de Viktor Tchernomyrdine », a confirmé de son côté Paul-Louis Tenaillon, président du groupe d'étude pour le règlement de la dette russe. En fin de journée, le Premier ministre russe, par la voix de l'agence Interfax, venait lui-même conforter les espoirs des porteurs en déclarant que Moscou honorerait la dette du régime tsariste.
Certes, ce n'est pas la première fois que les autorités russes, y compris au plus haut niveau, se livrent à de telles promesses. Jusqu'ici, elles n'ont jamais été tenues. Mais le contexte a changé. Encouragée par le succès rencontré la semaine dernière par le lancement d'un emprunt euro-obligataire de 1 milliard de dollars, la Russie serait soucieuse de ne pas rester au ban de la communauté financière internationale. Surtout si cet emprunt est, comme s'accordent à le dire de nombreux observateurs, le premier d'une longue série. Enfin, la Russie n'est pas dépourvue de moyens. Fin octobre, la mise sur le marché de 1 % de Gazprom, premier producteur mondial de gaz, a rapporté 430 millions de dollars dans les caisses de l'Etat russe.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les porteurs d'emprunts russes espérent un réglement imminent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hélicoptères russes
» nom d'entreprise différent de son nom et statut AE
» Modalités emprunts
» Réseau social qui vous rénumérent:
» Bombardiers russes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES  :: La Voix des Emprunts Russes - Association Loi de 1901 - La Voix des Emprunts Russes :: SECTION XIV - L'Alliance franco-russe en 1894 - Valeur d'un emprunt russe ...cliquez ICI-
Sauter vers: