LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES

Association Nationale des Porteurs d' Emprunts Russes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans le magazine MARIANNE N° 622 du 21 mars 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RogeR
Président
avatar

Date d'inscription : 09/11/2006
Nombre de messages : 418

MessageSujet: Dans le magazine MARIANNE N° 622 du 21 mars 2009   22.03.09 11:47

30. Posté par RogeR le 21/03/2009
--------------------------------------------

Dans le numéro 622 de MARIANNE , Edwy Plenel écrit " ce pouvoir s'est fait élire en 2007 sur une autre politique"...L'actuelle présidence refuse les limites à son propre pouvoir, le tout dans la négation de ses promesses électorales. Ses propres électeurs ont donné à Nicolas Sarkozy un mandat qu'il ne respecte pas. Il est donc légitime qu'ils le lui rappellent, en utilisant les seuls recours que ses méthodes de gouvernance laissent libres : la protestation, le refus ...

Le probléme est trés bien cerné par E.Plenel , et je vais en apporter une nouvelle preuve.
Début 2007 les porteurs français d'emprunts écrivaient nombreux au candidat à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy pour lui demander quelle serait sa position s'il était élu, pour défendre les 312.000 familles spoliées depuis des decennies et toujours pas véritablement indemnisées, si l'on oublie l'aumone accordée par Alain Juppé en 1997 (moins de 1% de la valeur de nos obligations d'Etat)

La réponse signée de la main du candidat N.Sarkozy ne prêtait pas à discution. La voici :
"" Le courrier que vous m'avez récemment adressé, comme de nombreux porteurs d'emprunts russes, m'est bien parvenu et j'en ai pris connaissance avec la plus grande attention....... L'accord franco-russe signé le 27 mai 1997 n'a pas pour autant éteint les droits de créance des ressortissants français sur le gouvernement russe. La situation n'est donc pas, en l'état figée.
Il me semble donc, au vu de ces éléments, que sans un travail préalable de négociations entre les divers acteurs intéressés à ce dossier, parmi lesquels les porteurs de titres organisés en association, décider de la seule reprise de cotation ne réglerait pas les problémes de fond, et ferait renaitre les risques de spéculations abusives.

Ce probléme est trop sensible et concerne trop de familles pour être abordé avec légèreté. Si les Français me choisissent pour être le prochain Président de la République, je ferai en sorte qu'il soit étudié avec le sérieux et la méthode qui s'imposent.

Je vous prie de croire, Cher Monsieur, en l'assurance de mes sentiments les meilleurs.
Nicolas SARKOZY . Candidat à l'élection présidentielle.

Hélas, nous sommes en 2009 , et les lettres de nos présidents d'associations, demandant un premier rendez-vous
pour commencer le '' travail préalable entre les divers acteurs '' ne reçurent aucune réponse, ni la moindre réaction.
On nous avait forcé la main début 2007 sous une promesse falacieuse.
Merçi Monsieur Plenel d'avoir signalé que beaucoup de ces promesses pré-électorales n'avaient pas été tenues. Vous pouvez ajouter notre nom à la longue liste.
Copie de la lettre intégrale du candidat Nicolas Sarkozy :

http://sd-1.archive-host.com/membres/images/175003513657265866/1a-lettre-NSarkozy-mars-2007.jpg


http://www.marianne2.fr/Le-numero-622-de-Marianne-Sarkozy,-pourquoi-les-francais-le-lachent_a177258.html?com#last_comment
Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le magazine MARIANNE N° 622 du 21 mars 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie de Secouriste Magazine n°13 / Mars-Avril 2013
» Article Marianne Artus et Natixis jettent un pave dans la mare
» DSA obligatoire dans les ASSU ?
» Cherche stage en entreprise dans le cadre d'une reconversion
» PARKER fait la Chasse à l'eau dans le kérosène !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES  :: La Voix des Emprunts Russes - Association Loi de 1901 - La Voix des Emprunts Russes :: SECTION XXIII - Toute l'histoire des Emprunts russes depuis 1992 à travers la Presse-
Sauter vers: