LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES

Association Nationale des Porteurs d' Emprunts Russes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l’Est rien de nouveau….Les murs tombent mais l’Etat d’esprit demeure…..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FIG333
Groupe des 50 membres les plus actifs en 2009-2010
Groupe des 50 membres les plus actifs en 2009-2010


Date d'inscription : 21/11/2006
Nombre de messages : 80

MessageSujet: A l’Est rien de nouveau….Les murs tombent mais l’Etat d’esprit demeure…..   08.11.09 20:38

A l’Est rien de nouveau….Les murs tombent mais l’Etat d’esprit demeure…..

Après les déboires du norvégien Telenor dans les télécoms, de l’anglais BP dans le pétrole, c’est au tour du Renault de s’embourber dans le marécage russe….Et dire qu’il y a encore de « bonnes ames » pour nous vanter les charmes de l’Eurasie…




Le constructeur français qui a misé sur le marché russe de l’automobile fin 2007 en entrant dans le capital d’AvtoVAZ doit maintenant gérer une crise économique avec la chute de 44% des ventes qui se double d’une crise financière. Le constructeur russe, à la recherche d’argent frais pour rembourser sa dette et continuer à investir, se tourne vers Renault. Pour le moment, celui-ci montre peu d’empressement à remettre la main à la poche compte tenu de finances déjà très tendues.

Cette nouvelle déconvenue pour un investisseur occidental témoigne des difficultés persistantes dont souffre l’économie russe. Si tout n’est pas rose au pays de Pouchkine (inflation élevée, dettes privées importantes et en devise, infrastructures à refaire…), le pays dispose pourtant de beaucoup d’atouts pour séduire : ressources énergétiques en grande quantité, pouvoir d’achat en hausse jusqu’à la crise, main d’œuvre globalement mieux formée que dans d’autres régions du monde elles aussi à fort potentiel… Mais l’Etat russe, et donc essentiellement le Kremlin, semble éprouver des difficultés à s’affirmer plus mature pour, à l’image du Brésil, afficher une attitude plus ouverte aux investisseurs étrangers. La concentration du pouvoir économique dans les mains de Moscou qui n’hésite pas, à l’image du dossier Renault, à dicter les règles du jeu en est un des signes les plus visibles.

Ces diverses déconvenues illustrent les risques pour les investisseurs en Bourse de s’emballer à l’annonce d’investissements dans ces nouveaux marchés au potentiel important mais qui peuvent se transformer rapidement en pièges. En termes de risques géopolitiques Poutine n’a désormais plus rien à envier à Chavez…..

http://lupus1.wordpress.com/2009/11/06/a-l%E2%80%99est-rien-de-nouveau%E2%80%A6-les-murs-tombent-mais-les-esprits-restent%E2%80%A6/
Revenir en haut Aller en bas
 
A l’Est rien de nouveau….Les murs tombent mais l’Etat d’esprit demeure…..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Supporter algérien tué en Egypte :
» bakara : à bout et ne veux rien lacher
» [Emission-TV] 3 avril : Envoyé Special : La prison hors les murs
» DEMARRER AVEC RIEN
» Conseil de l’Ordre : un cénacle qui ne sert (presque) plus à rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES  :: La Voix des Emprunts Russes - Association Loi de 1901 - La Voix des Emprunts Russes :: SECTION II -Forum principal concernant les emprunts russes ...................... CLIQUEZ ICI-
Sauter vers: