LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES

Association Nationale des Porteurs d' Emprunts Russes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Chine publie son premier rapport de notation de crédit souverain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RogeR
Président


Date d'inscription : 09/11/2006
Nombre de messages : 418

MessageSujet: La Chine publie son premier rapport de notation de crédit souverain    13.07.10 16:05

BEIJING, 12 juillet (Xinhuanet)

Dimanche, une entreprise chinoise a publié le premier rapport jamais rédigé par la Chine sur la notation des crédits souverains, document qui évalue 50 pays ; cette société est la première agence de notation non occidentale à évaluer les risques et les crédits souverains du monde entier.
Ce rapport, établi par la Dagong Global Credit Rating Co., Ltd., première agence de notation locale en Chine, est publié au moment où nombreux sont ceux qui reprochent aux évaluations d'agences comme Moody's Investors Service, Standard & Poors and Fitch Ratings d'être en partie responsables de la récente crise financière mondiale et des malheurs de la crise de la dette grecque.
Le rapport Dagong couvre 50 pays dont le PIB total représente 90% de l'économie totale du monde, et donne, par rapport aux agences occidentales rivales comme Moody's, Standard & Poors and Fitch, des évaluations nettement différentes pour 27 pays.
Ainsi, par exemple, le Brésil et d'autres économies émergentes ont ils été mieux notés par la société chinoise, qui cite leur stabilité politique et leur forte croissance économique.
Et dans le même temps, des pays comme les Etats-Unis, la France ou d'autres nations développées ont reçu une note bien plus basse dans le rapport Dagong, du fait d'une faible croissance économique et d'un fardeau de la dette en augmentation.
Guan Jianzhong, président de Dagong, a déclaré durant une conférence de presse à Beijing destinée à présenter le premier rapport chinois de notation du crédit souverain, que le système de notation actuel, dirigé par l'Occident, « donne des informations relatives au classement du crédit erronées », et ne réussit pas à refléter les changements qui interviennent dans les capacités de remboursement de la dette.
« Nous voulons faire des classements réalistes et impartiaux et marquer un nouveau début dans la réforme du système mondial de notation, qui est irrationnel », a dit M. Guan.
D'après M. Dagong, les 50 pays ont été notés selon les propres critères de notation de sa société de l'entité souveraine d'un gouvernement central, comme « la capacité à gouverner un pays, la puissance économique, les capacités financières, le régime fiscal et les réserves en devises ».
Dans son rapport, Dagong a ainsi noté la dette gouvernement américain AA avec une perspective négative, note plus basse que le classement le plus haut de l'entreprise, qui est AAA. Il avertit aussi que Washington, ainsi que le Royaume-Uni, la France et d'autres pays, pourraient avoir des problèmes pour trouver plus d'argent si jamais ils laissaient leurs risques fiscaux devenir hors de contrôle.
« Le taux d'intérêt sur les instruments de la dette va augmenter rapidement et le risque de défaillance de ces pays va devenir encore plus grand », dit le rapport.
Dagong a donné à la dette chinoise libellée en Yuans une note « AA-plus » avec des perspectives stables, soit plus haut que le « A1 » de Moody et le « A-plus » de S&P, du fait de sa croissance rapide et de sa dette relativement faible. Et dans le rapport Dagong, la note devises étrangères de la Chine est AAA.
En termes de dette libellée en monnaie locale, la Norvège, le Danemark, le Luxembourg, la Suisse, Singapour, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont reçu la note maximale de AAA. Le Canada, les Pays-Bas et l'Allemagne ont reçu la note « AA-plus ».
D'après le rapport Dagong, le Japon a reçu une note de « AA-moins ».
Dagong a déclaré espérer « briser le monopole » de Moody's, Standard & Poors et Fitch, dont la réputation a été entachée par leurs bonnes notes accordées à des investissements liés à des prêts, qui ont été responsables de la crise financière mondiale.
Wu Hong, qui a dirigé un groupe de travail pour étudier la notation du crédit et la sécurité nationale en Chine, dit qu'établir ses propres agences de notation de crédit et rejeter l'actuel système international de notation, inéquitable et contrôlé par des entreprises occidentales, est devenu une tendance.
« Cela veut dire que la Chine a une occasion historique de participer à l'élaboration des nouvelles règles de notation internationale », a dit M. Wu, ajoutant que la Chine avait cependant encore beaucoup de chemin à faire pour accroître sa propre influence dans le système de notation du crédit.
De même, les agences de notation occidentales n'ont pas pleinement reconnu la force économique de la Chine, ce qui a eu pour conséquence d'augmenter le coût des emprunts faits par la Chine, a également précisé M. Wu.
L'Association Nationale des Investisseurs Institutionnels sur les Marchés Financiers songe également à établir une autre agence de notation, en coopération avec des banques commerciales chinoises et des compagnies d'assurances chinoises.
Fondée en 1994, Dagong, société privée, offre des notations de crédit et des recherches en analyse de risques pour tous les émetteurs de titres en Chine, et elle compte plus de 500 employés.
Elle conçoit aussi la plupart des instruments locaux liés à la dette et domine le marché chinois de la notation du crédit pour les titres d'entreprises, les titres financiers et les titres de financement structurés.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Revenir en haut Aller en bas
RogeR
Président


Date d'inscription : 09/11/2006
Nombre de messages : 418

MessageSujet: Re: La Chine publie son premier rapport de notation de crédit souverain    15.07.10 11:06

L'agence de notation chinoise abaisse la note de la France

La notation des dettes souveraines était jusqu'ici l'affaire de trois grandes agences occidentales : Standard & Poor's, Moody's et Fitch. Une petite nouvelle tente de s'inviter dans ce cercle très fermé. L'agence de notation chinoise Dagong Global Credit Rating s'est offert un joli coup de pub en établissant sa propre hiérarchie mondiale de solvabilité de cinquante Etats, une première pour une agence non occidentale.

Et le moins que l'on puisse dire est que vu de Pékin, certains pays occidentaux n'ont pas les reins aussi solides que prévu, rapporte The Telegraph. Plusieurs pays notés AAA voient leur note abaissée : les Etats-Unis perdent deux rangs et écopent d'un AA, tandis que la Grande-Bretagne et la France tombent reculent de trois rangs à AA-. La Belgique, l'Espagne et l'Italie glissent dangereusement à A-, en compagnie de la Malaisie.

La Chine, a contrario, se hisse au même rang que l'Allemagne, les Pays-Bas et le Canada avec une note de AA+. La Norvège, le Danemark, la Suisse, Singapour, l'Australie et la Nouvelle-Zélande restent, comme pour les autres agences, les meilleurs élèves avec la meilleure note : AAA.

L'agence chinoisen'hésite pas à critiquer ses aînées en signalant que sa méthode aboutit à une vision plus réaliste des forces en présence. Dagong précise ainsi s'être davantage attachée que ses consœurs à la capacité des Etats à rembourser leurs dettes. L'agence explique qu'elle entendainsi "corriger les défauts" du système actuel et proposer un contrepoids aux agences occidentales.

"La cause de la crise financière mondiale et de la crise de la dette en Europe provient de ce que le système actuel de notation international ne prend pas suffisament en compte la capacité de remboursement des Etats", a déclaré le président de Dagong, Guan Jianzhong, en présentant le rapport de l'agence.

Le président chinois, Hu Jintao, avait déclaré en avril que le monde avait besoin de "standards objectifs, équitables et raisonnables" pour la notation des dettes souveraines. Dagong semble vouloir répondre à cette ambition, assurant qu'elle entend recourir à des méthodes qui ne "sont pas affectées par l'idéologie".
Revenir en haut Aller en bas
Pipaix



Date d'inscription : 20/04/2007
Nombre de messages : 12

MessageSujet: L ’affaire Bettencourt fragilise-t-elle le AAA de la France ?   15.07.10 17:20

Lu dans la revue INVESTIR :
Si l’affaire Woerth-Bettencourt n’en finit plus de faire la manchette des quotidiens nationaux, des « news magazines », et les choux gras des journaux télévisés, elle pourrait bien aussi donner du grain à moudre à Moody’s, à S&P et à Fitch Ratings. Pour le trio infernal du rating financier, qui juge de la qualité de la dette des émetteurs souverains et corporate sur les marchés financiers, il ne serait pas surprenant que ce qui a pris l’allure d’une affaire au plus haut sommet de l’Etat soit retenu dans l’analyse du risque souverain de la France. Et, au bout du compte, il n’y aurait rien d’étonnant à ce que le « Bettencourtgate » finisse par peser sur la très précieuse - surtout par les temps qui courent - note d’excellence, le fameux triple A dont le gouvernement français et l’Agence France Trésor, chargée de la gestion de la dette française, peuvent, Dieu merci, encore se prévaloir à chaque opération de financement et de refinancement.
http://www.investir.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/analyses-opinions/l-affaire-bettencourt-fragilise-t-elle-le-aaa-de-la-france-267482.php
Revenir en haut Aller en bas
Lugano



Date d'inscription : 26/05/2007
Nombre de messages : 7

MessageSujet: Un actionnaire de l'Oreal dépose une plainte   20.07.10 10:10

Un actionnaire de L'Oréal, le groupe de Liliane Bettencourt, a porté plainte contre le photographe François-Marie Banier, proche de la milliardaire.
Le plaignant estime que l'artiste aurait bénéficié d'un contrat de complaisance de 4 millions d'euros de la société, révèle ce mardi 20 juillet RTL.
Une plainte contre X pour abus de biens sociaux a été déposée à la demande d'un petit actionnaire du groupe L'Oréal par Me Frédérik-Karel Canoy, avocat spécialisé notamment dans la défense d'actionnaires lésés par des malversations financières, indique RTL.
Selon la radio, M. Banier a décroché en 2002 "un contrat de 405.000 euros par an pendant 10 ans", qui prévoit de rémunérer le photographe pour des "conseils de mode et de sensibilité artistique", et d'organiser une grande exposition par an des oeuvres de l'intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chine publie son premier rapport de notation de crédit souverain    Aujourd'hui à 4:52

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chine publie son premier rapport de notation de crédit souverain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chine : rififi sur le marché du cuivre !!!!
» Petites infos insolites / clins d'oeil en rapport avec l'aéro
» manipulation du marché de l'or/ rapport Chevreux
» la chine se met aux cds / credit default swaps
» la Chine et l'or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES  :: La Voix des Emprunts Russes - Association Loi de 1901 - La Voix des Emprunts Russes :: SECTION II -Forum principal concernant les emprunts russes ...................... CLIQUEZ ICI-
Sauter vers: