LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES

Association Nationale des Porteurs d' Emprunts Russes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les sanctions économiques : l'arme fatale contre POUTINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RogeR
Président


Date d'inscription : 09/11/2006
Nombre de messages : 418

MessageSujet: Les sanctions économiques : l'arme fatale contre POUTINE   02.05.15 12:47

La crise ukrainienne illustre l'utilité des sanctions internationales. En dépit des déclarations de Vladimir Poutine qui minimise leur impact et assure que le pire est passé, la Russie se trouve dans une situation désespérée, qui se traduit par sa rétrogradation de la dixiéme à la seiziéme place mondiale.
L'activité reculera de 4% cette année et de 2% en 2016, sur fond d'écroulement de la consommation qui a chuté de 7% en un an.
L'inflation culmine à 17%. Les fuites de capitaux portent sur plus de 150 milliards de dollars en un an, tandis que les réserves de change ont diminué de 490 à 360 milliards.
Les grands monopoles et les banques du pouvoir touchés par les sanctions ont présenté à l’État des demandes d'indemnisation à hauteur de 82 milliards de dollars. Dans le même temps, les désinvestissements de groupes occidentaux se multiplient, à l'image du retrait de Ford du marché russe, sans pouvoir être remplacés par des technologies ou des fonds chinois.
Au total, les sanctions coutent entre 1,5 et 2 points de PIB à la Russie, l'enfermant dans la récession, alors même que les représailles
n'ont qu'un impact limité en Europe et nul aux États-Unis. Surtout elles peuvent encore être durcies, notamment par l’exclusion des banques russes du réseau Swift, qui les placerait rapidement en faillite. Sous l'apparente communion autour du projet impérial de la Nouvelle Russie, Vladimir Poutine est en train de perdre la main.
Le meurtre de Boris Nemtsov sous les yeux et les murs du Kremlin, montre que le contrôle des structures de force lui échappe.
Parallèlement se multiplient les gréves pour protester contre le non-paiement des salaires dans l'automobile à Saint Petersbourg ou dans la métallurgie en Oural, et d'importants mouvements sociaux secouent les servies publics.
Revenir en haut Aller en bas
Lugano



Date d'inscription : 26/05/2007
Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: Les sanctions économiques : l'arme fatale contre POUTINE   02.05.15 16:02

Espérons que la Russie ne va pas retourner trop vite à ses vieux démons, sinon toute action juridique contre elle redeviendra impossible avant de longues années Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Rédacteur



Date d'inscription : 07/11/2010
Nombre de messages : 101

MessageSujet: Re: Les sanctions économiques : l'arme fatale contre POUTINE   03.05.15 11:05

Poutine ratifie un accord dotant les BRICS d'un fonds de 100 milliards de dollars

Les Brics - ( BRICS est un acronyme anglais pour désigner un groupe de cinq pays qui se réunissent en sommets annuels : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud )
avaient également signé en juillet 2014 un accord pour la création de leur propre banque, dotée d'un capital initial de 50 milliards de dollars.
Le président russe Vladimir Poutine a ratifié samedi 2 mai 2015 , l'accord portant sur la création d'un fonds commun de réserves pour les pays émergents des Brics, signé en juillet par le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud.
L'accord sur la création d'un fonds commun de réserves de change des pays des Brics est ratifié", annonce un document du Kremlin, cité par l'agence de presse russe RIA Novosti. Ce fonds devrait être doté de 100 milliards de dollars (89,2 milliards d'euros), selon les termes de l'accord signé par les cinq pays des Brics à Fortaleza, au Brésil. La Russie compte participer à hauteur de 18 milliards de dollars, à l'instar de l'Inde et du Brésil, loin derrière les 41 milliards promis par la Chine. Le fonds sera complété par l'Afrique du Sud, qui mettra cinq milliards de dollars sur la table.
Selon la déclaration finale signée par les Brics à Fortaleza, ces 100 milliards de dollars leur permettront d'éviter "les pressions à court terme sur les liquidités" et de "promouvoir une plus grande coopération" entre eux.
Ce fonds est aussi perçu par Moscou comme une autre solution que les institutions financières internationales dominées par les États-Unis, avec qui la Russie connaît de vives tensions depuis le début de la crise ukrainienne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sanctions économiques : l'arme fatale contre POUTINE   Aujourd'hui à 2:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sanctions économiques : l'arme fatale contre POUTINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sécurité suisse avec port d'arme pour ou contre?
» Je vais porter plainte contre mon patron.
» Faire face aux Ides d’octobre Contre le monétarisme, un système de crédit public
» Se faire aider par un coach : pour ou contre???
» US Mint / liberty dollar /attaque contre la vraie monnaie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VOIX DES EMPRUNTS RUSSES  :: La Voix des Emprunts Russes - Association Loi de 1901 - La Voix des Emprunts Russes :: SECTION VI - Les avoirs russes bloqués en FRANCE en Belgique et en AUTRICHE ..................................cliquez ICI-
Sauter vers: